mer du nord

résuméétape 11modif cerclesétape 3slide4 mdn

On notera que la Mer du Nord est le seul endroit au monde ou de telles surfaces se rencontrent avec une profondeur maximale acceptable. En effet une augmentation de la profondeur conduirait à une augmentation exponentielle (au carré) du coût du mètre linéaire de barrage. Et d’un autre côté des STEP de trop faible diamètre ne permettraient pas de réaliser les économies d’échelles présentées ci dessus. Un autre obstacle pourrait être la gêne du trafic maritime très dense dans ces zones. Nous verrons dans le projet « Manche » qu’il existe des palliatifs à ce dernier problème en construisant des écluses maritimes pour naviguer dans les STEPS géantes. En effet, les variations de niveau sont de 10 à 20 mètres tout au plus, ce qui est compatible avec les technologies actuelles. Nous ferons également une démonstration des très faibles coûts de telles écluses, grâce également aux économies d’échelle (par rapport aux écluses fluviales).

Analyse: Christophe Stevens – Janvier 2014