Stockage couteux

Combien coûte un système de stockage d’électricité ?

Pour résoudre le problème d’intermittence des énergies renouvelables sans brûler des combustibles fossiles quand il n’y a pas de vent ou pas de soleil, il faudrait de grandes capacités de stockage (>12h pour le solaire et > 24h pour l’éolien). Cette capacité devrait ensuite être multipliée par le coût unitaire qui dépend de la technologie.

Voici les solutions conventionnelles les moins chères (coût d’investissement pour stocker 1 kWh d’électricité):

Batterie plomb acide: 150 €/kWh (durée de vie 2 à 5 ans)

Batterie lithium (Tesla): 320 €/kWh (durée de vie 10 ans)

Pompage turbinage existant: 70 à 200 €/kWh

Pompage turbinage futur: >> 200 €/kWh

Les autres technologies sont encore plus chères (air comprimé, stockage thermique, volants d’inertie, hydrogène, etc.) et ont parfois une efficacité énergétique très médiocre (plus de 50% de pertes d’énergie, c’est le cas notamment de l’hydrogène et de l’air comprimé).

Avec des capacités de 12h à 24h et avec les meilleures technologies de stockage conventionnelles, le coût total du système de stockage serait environ 5 fois plus élevé que le coût du système de production (les éoliennes, les panneaux solaires). Le coût total comprend: l’investissement, la durée de vie, le coût d’opération et de maintenance, le coût financier, le coût de démantèlement.